RSS
  • Campagne contre la cherté de la vie

    RRB 4 MAI 2011 Journaliste : Le groupe Lavoix n’attend pas. Le propriétaire des supermarchés Casino et de l’hyper Géant lance dès aujourd’hui sa campagne contre la cherté de la vie. 

    Journaliste : Les enseignes du groupe proposent, depuis aujourd’hui, une baisse sensible de leurs prix sur une sélection de 77 produits de consommation courante. Le groupe Lavoix a décidé de devancer la date du 12 mai, jour où les acteurs économiques doivent venir au gouvernement avec propositions concrètes pour lutter contre la vie chère. Une démarche volontariste qui lance également une guerre des prix avec la concurrence. Le directeur général du groupe Lavoix, Michel Messe :

     Michel Messe : Quand on a été reçu par le gouvernement et les membres chargés de l’économie, monsieur Lecren et madame Backes, il y a déjà 15 jours, on a vraiment perçu qu’il y avait une attente et qu’il fallait réagir vite. Alors, la formule qu’on propose aujourd’hui exprime notre volonté de faire les choses sans attendre, à l’attention, bien sûr, du consommateur, mais c’est aussi un signe fort que nous voulons donner à l’ensemble de nos gouvernants. Nous sommes confiants dans leur analyse du sujet. Nous pensons qu’ils ont traité et pris les choses par le bon bout et il est normal qu’on soit un peu initiataires de la démarche.

     Journaliste : Une baisse des prix qui se fait, pour l’heure, sans aucune contrepartie, simplement en rognant sur les marges des enseignes et des fournisseurs.

     Michel Messe : C’est un engagement fort, parce que nous espérons beaucoup notamment de la fiscalité locale. Nous sommes très attachés à l’installation sur le territoire de la TVA, je sais que le gouvernement y travaille, donc, on est un peu en anticipation par rapport à ça. Tous ces efforts sont portés conjointement par nos enseignes Géant-Casino et par certains industriels. Nous espérons être rejoints par le plus grand nombre et pouvoir construire de nouveaux accords sur cette même démarche avec l’ensemble des acteurs locaux.

     Journaliste : Sans garantie de baisse de la taxation, vous êtes aussi engagés sur la durée ?

     Michel Messe : Oui, c’est un grand pari. Il y a une telle attente de la part des consommateurs qu’on n’a pas voulu s’interroger sur la manière dont tout ça allait être, quelque part, financé dans le temps. On y va, on nous demande de prendre nos responsabilités, on les prend et on espère être suivis par l’ensemble des acteurs économiques, et pourquoi pas par nos concurrents.

     Journaliste : Ajoutons que les enseignes Géant-Casino s’engagent à maintenir ces offres toute l’année et entendent renouveler le panier tous les trimestres. On va donner quelques exemples concrets : la baisse moyenne pour ces 77 produits de consommation courante est de 21 %. Le kilo de riz Soft Sunrise est dans le top 4 des baisses, avec -40%, passant de 165 francs à 99 francs. On signalera aussi la réduction du prix de la baguette emballée qui passe de 96 à 70 francs, soit moins de 27 %, à l’heure où les cours du blé augmentent dans le monde.

    Ce billet a été posté le Mercredi, mai 4th, 2011 à 16:35 et il est classé dans Vie économique. Abonnez vous a ce flux RSS 2.0 RSS. Vous pouvez réagir à cet article, ou le citer sur votre blog.
  • 0 Commentaire

    Prenez part des réactions ci-dessous, vous pouvez réagir aux articles.

  • Poster un Commentaire

    Notre tribune est ouverte.

  • Nom:

    E-mail (required):

    Site:

    Message: